Chirurgie réfractive

La chirurgie réfractive ambitionne généralement d'éliminer ou de limiter le port de tout équipement optique

 Il s’agit d’une véritable chirurgie de confort, décidée par le patient.

La page ci-dessous présente très sommairement les défauts opérables en chirurgie réfractive et les techniques opératoires.  Une fiche plus complète est téléchargeable ci-dessous. Cette “Fiche d’informations concernant la chirurgie de la myopie, de l’hypermétropie et de l’astigmatisme” est distribuée aux patients susceptibles de subir une intervention.

Chirurgie réfractive

Les défauts visuels opérables

Myopie

La myopie est caractérisée par une vision floue de loin.
Du fait d'une forme allongée de l'œil chez le myope, l'image ne se forme pas sur mais en avant de la rétine. Il en résulte une vision de loin dégradée.

Parfois la myopie s'accompagne d'astigmatisme (déformation horizontale ou verticale des images).

Si vous avez plus de 20 ans et que votre myopie est stable, vous êtes probablement un bon candidat à la chirurgie réfractive, l’opération au laser de la cornée. Si vous êtes également astigmate, le laser corrigera en même temps les deux défauts visuels.

myopie
Myopie

Hypermétropie

L'hypermétropie est caractérisée par une vision floue de près.
Du fait d'une forme plus courte de l'œil chez l'hypermétrope, l'image ne se forme pas sur mais en arrière de la rétine. Il en résulte une vision de près dégradée.

Parfois l'hypermétropie s'accompagne d'astigmatisme qui déforme la vision.

Si votre vue est stable, vous pouvez envisager le traitement au laser excimer afin de remodeler votre cornée et retrouver une vision nette, le laser corrigeant simultanément l’hypermétropie et l’astigmatisme.

Hypermétropie

Astigmatisme

L’astigmatisme est caractérisé par une déformation horizontale ou verticale des images.

Chez l'astigmate la cornée n'est plus sphérique mais ovalaire. Il en résulte une lecture difficile avec la confusion de certains caractères.

Souvent associé à la myopie ou hypermétropie, l’astigmatisme peut être corrigé seul ou combiné.

Astigmatisme

Presbytie

La presbytie n’apparaît qu’après 40 ans avec une baisse du pouvoir d’accommodation du cristallin.
Vous éprouvez de plus en plus de difficultés à voir de près et avez la sensation de bras "trop courts".

Si vous êtes également hypermétrope, la correction au laser de presbytie est possible. Si vous voyiez très bien ou que vous étiez myopes avant d’être presbyte, l’opération au laser vous est par contre déconseillée, il faudra éventuellement penser aux implants intraoculaires.

Prenez rendez-vous pour faire un bilan et valider que vous êtes un bon candidat.

Les techniques opératoires

Trans-PKR

La TransPKR est un traitement de surface sans contact.

En PKR (photokératectomie réfractive) le laser ablate la surface de la cornée après décollement de l’épithélium mécanique (brosse ou spatule), l’épithélium étant la membrane protectrice de la cornée. Dans le cas de la TransPKR, c’est le laser excimer, qui sans contact, effectue cette ablation préliminaire au traitement réfractif, c’est à dire au traitement correcteur de la vision.

L’intervention se déroule sous anesthésie locale avec l’utilisation d’un collyre quelques minutes avant l’opération, ce qui va insensibiliser la cornée. Le patient est installé sur un fauteuil chirurgical lui assurant un parfait positionnement sous le laser. L’utilisation d’un écarteur permet de maintenir l’œil dans la position ouverte sans douleur et sans risque.

Le traitement laser dure quelques dizaines de secondes. En enlevant quelques microns à la surface de la cornée, il la reprofile et permet de corriger le défaut visuel. A la fin de l’intervention des gouttes cicatrisantes sont placées sur l’œil et des antalgiques sont également prescrits.

Femto-LASIK

Le FemtoLASIK est une technique TOUT LASER nécessitant successivement 2 lasers différents : le premier, un laser femtoseconde réalise un capot de cornée et le second le laser excimer permet de réaliser la correction visuelle.

Dans cette méthode, le laser qui corrige la vision est appliqué dans l’épaisseur de la cornée (et non en surface) après découpe au laser d’un volet de tissu cornéen remis en place en fin d’intervention. L’intervention se déroule sous anesthésie locale avec l’utilisation d’un collyre anesthésiant quelques minutes avant l’opération.
Un anneau de succion est placé sur l’œil afin de le maintenir immobile durant l’intervention.
La découpe au laser femtoseconde est réalisée par photodisruption, une action indolore et précise. Une fois la découpe terminée, le chirurgien, à l’aide d’une spatule chirurgicale, soulève le capot de cornée ainsi découpé.

La procédure laser correctrice peut alors commencer, celle-ci est strictement identique à la PRK de surface.

A la fin de l’intervention laser le chirurgien replace le capot de cornée sans aucune suture, la cicatrisation naturelle jouant pleinement son rôle en 2 à 3 minutes. Une coque de protection peut être placée sur l’œil traité car la liaison volet de cornée/cornée reste tout de même fragile pendant quelques semaines.

PresbyMAX

Logiciel pour le traitement de la presbytie

Le PresbyMAX™ est un traitement non invasif de la presbytie utilisant les mêmes lasers que pour le traitement de la myopie. Le traitement de la presbytie peut être associé ou non au traitement d’une autre pathologie visuelle (myopie, hypermétropie, astigmatisme).

A la différence d’un traitement laser traditionnel (PKR ou femtoLASIK), plusieurs zones de vision sont réalisées sur l’œil, de manière similaire au principe des lentilles de contact ou lentilles intraoculaires multifocales.
Pour la vision de près, on sculpte la partie centrale de la cornée, et pour la vision de loin la périphérie, la zone de transition offrant la vision intermédiaire.

Les deux yeux contribuent de manière égale à fournir l’acuité visuelle à toutes les distances (à la différence de la monovision qui favorise la vision de loin pour l’œil directeur). Les patients ayant le plus fort taux de satisfaction sont les hypermétropes, suivi des forts astigmates, des forts myopes, des emmétropes (qui ont une bonne vision sans lunettes), et des faibles myopes.

Les implants intraoculaires

Les implants intraoculaires sont utilisés lorsqu’une forte correction est indispensable, par exemple au delà d’environ 8 dioptries en myopie et 6 dioptries en hypermétropie.

Un implant est inséré en avant du cristallin ou à la place du cristallin. Dans le cas de la presbytie, on utilise un implant multifocal, et c’est le cerveau qui choisit l’image la plus nette selon la distance de vision.

Ces techniques ont fait preuve aujourd’hui de leur efficacité et de leur sécurité, mais il s’agit d’une intervention interne à l’œil qui présente par là des risques d’infection, d’inflammation, d’œdème ou de décollement de la rétine.

Selon votre âge, la pose d’un implant corrigeant votre myopie, hypermétropie,  astigmatisme, et/ou presbytie pourra vous être proposé au cours d’une chirurgie de la cataracte.

Nos avantages

Déroulement de la chirurgie réfractive au Centre Ophtalmologique d’Auray

AVANT

Le médecin informe son patient par oral et par écrit en lui présentant les techniques et les avantages et inconvénients personnalisés à son cas. 

Un bilan complet est réalisé au cabinet afin de dépister d’éventuelles contre indications à l’une des techniques ou à l’intervention.

Au cours de ce bilan une réfraction sous cycloplégie est réalisée,  ce qui ne vous permet pas de conduire ensuite.
Il lui donne un délai de réflexion nécessaire à son libre consentement. Il respecte le choix du patient.

PENDANT

Les traitements sont réalisés exclusivement par le médecin.
2 techniciens spécialisés pour la plateforme laser sont présents en salle tout au long de l’intervention.

Le médecin a reçu une formation spécifique aux technologies Laser et est formé en continu aux spécificités des traitements dispensés.

Une équipe médicale et paramédicale vous accompagne tout au long de votre traitement.

Nous disposons de 2 lasers. Chaque machine a son personnel dédié et présent durant toute la chirurgie, ce qui constitue une sécurité pour le patient. APSYS MEDICAL apporte son soutien logistique et documentaire aux praticiens, et permet aux praticiens de travailler avec un groupe d’utilisateurs européen, avec échange de techniques et d’expériences.

Le niveau de sécurité maximum est garanti par le partenariat avec le APSYS MEDICAL qui maîtrise sa technologie suivant un cahier des charges incomparable enrichi par de nombreuses années d’expérience

Nos infrastructures et procédés sont conformes aux normes en vigueur de contrôle qualité et de traçabilité.

Les technologies sont renouvelées régulièrement, et sont contrôlées quotidiennement selon un cahier des charges ISO rigoureux. Les ingénieurs sont formés par les fabricants. Les salles opératoires sont équipées de systèmes de traitement de l’air semblables à ceux des blocs opératoires des cliniques, avec contrôle permanent de la qualité de l’air.

Les consommables sont exclusivement à usage unique, ce qui exclut tous risque liés à la stérilisation.

APRÈS

Le médecin reste à l’écoute du patient et recueille son avis et son niveau de satisfaction.

Il reste disponible pour toute demande d’ information dans les jours qui suivent l’intervention.

Les dates des consultations de contrôle sont données aux patients.

Le centre ophtalmologique d'Auray

Doté d’un plateau technique moderne, le centre d’ophtalmologie situé à Auray vous accueille du du lundi au vendredi de 8h30 à 13h et 13h30 à 18h30.